Nutrition & Sommeil

Docteur Franck SENNINGER - 102 rue de Boissy - 94370 Sucy-en-Brie

Tel: 01 45 90 42 08

Insomnie

Un trouble très répandu

L'insomnie touche un adulte sur cinq et plus fréquemment les femmes. Pour affirmer l'insomnie, 3 critères doivent coexister :

- ne pas dormir plus de 3 fois par semaine

- depuis plus de 3 mois

- être fatigué en journée

Plusieurs causes peuvent provoquer de l'insomnie et cette dernière n'est pas sans risques

A noter que les courts dormeurs ne sont pas insomniaques : ils dorment mois de 6 heures par nuit, mais ne sont pas fatigués. Parmi ces derniers, il y avait Napoléon ou Léonard de Vinci.

a
Les causes de l'insomnie. Il n'est pas toujours facile de reconnaître la cause au fait de ne pas dormir. Plusieurs raisons peuvent coexister. Néanmoins, d'un manière générale on distingue 9 catégories : Une mauvaise hygiène du sommeil La personne a perdu ses rythmes de sommeil pour des raisons sociales ou professionnelles Une insomnie réactionnelle C'est ce qui arrive à la suite d'une grande déception, d'un deuil ,d'un licenciement... Une insomnie psychophysiologique La personne s'énerve toute seule dans son lit à l'idée qu'elle ne puisse pas dormir. L'insomnie paradoxale La personne est persuadée de n'avoir pas dormi alors que les examens prouvent le contraire L'insomnie liée à une dépression Les troubles de l'humeur ont évidemment une influence sur le sommeil L'insomnie de cause inconnue Il arrive parfois que le médecin ne retrouve pas la cause de l'insomnie L'insomnie iatrogène Certains médicaments empêchent un bon sommeil L'insomnie liée à une maladie Certaines maladies provoquent des troubles du sommeil, la douleur par exemple. Les maladies spécifiques au sommeil L'apnée du sommeil par exemple est la première cause d'insomnie

Le diagnostic de l'insomnie : la polysomnographie

Il s’agit d’un enregistrement de la respiration, de l’électroencéphalogramme et du taux d’oxygène dans le sang durant la nuit. On peut ainsi voir l’architecture du sommeil avec ses différentes phases pour les personnes qui souffrent du troubles du sommeil.

On distingue différentes insomnies  suivant le moment ou elle survient :

  • d'endormissement au début de la nuit
  • de maintient lorsque la personne se réveille au cours de son sommeil
  • Les réveils précoces

 

On peut également détecter chez les personnes à risque les apnées du sommeil. En effet le sommeil favorise le relâchement des muscles qui maintiennent ouvertes les voies où l’air passe ce qui conduit à moins oxygéner le sang.

Lorsque ces événements sont fréquents, on parle de syndrome d’apnée du sommeil. Les ronflements mais aussi, le surpoids et l’obésité augmentent le risque de faire des apnées de même que l’hypertension artérielle.

Les conséquences de l'insomnie

Outre le fait d'entraîner une fatigue, l'insomnie peut engendrer plusieurs pathologies parmi lesquelles :

Une augmentation du la pression sanguine

Une résistance à l'insuline (prédiabète)

Une prise de poids,

De l'irritabilité

De la dépression

Une mauvaise adaptation au stress

Risque d'accidents de la voie publique ou domestiques

Baisse de l'immunité

Risques cardiovasculaires accrus